La Garde côtière américaine cible la pêche illégale dans les eaux internationales

L'équipage du cotre Mellon s'approche d'un navire pour un embarquement et une inspection, North Pacific, 13 août (USCG)

le Mellon La garde côtière et les agents des pêches canadiens ont embarqué à bord de 45 navires battant pavillon japonais, russe, sud-coréen, chinois et panaméen. Ils ont été victimes d'infractions allant d'engins inappropriés à la pêche intentionnelle de requins sans permis. Les officiers d’embarquement ont également trouvé des preuves d’un aileron illégal de requin. Au total, les équipes ont détecté 68 violations potentielles.

Il s'agit de la deuxième opération conjointe entre la Garde côtière américaine et le programme canadien des pêches et des océans cette année. Avec les deux agents des pêches à bord du Mellon, Le Canada a également fourni des agents des pêches à bord d’un avion de surveillance maritime Dash-8 exploité par PAL Aerospace. L'équipage a effectué de nombreuses missions sur le Pacifique Nord et la mer de Béring en utilisant des outils de surveillance radar et de surveillance maritime de pointe. Le Canada a partagé les données de ces vols avec ses homologues de la Garde côtière américaine afin de soutenir la mission de patrouille de Mellon.

«Le Canada est déterminé à mettre fin à la pêche illégale, non déclarée et non réglementée», a déclaré l'honorable Jonathan Wilkinson, ministre des Pêches, des Océans et de la Garde côtière canadienne. «En empêchant les produits de poisson et de fruits de mer issus de la pêche INN d'entrer dans nos ports, nous contribuerons non seulement à uniformiser les règles du jeu pour les pêcheurs canadiens et les entreprises canadiennes impliquées dans le commerce du poisson et des fruits de mer: nous envoyons également un message très fort: les ports du Canada avoir une tolérance zéro pour les poissons capturés illégalement. "

La Garde côtière américaine cible la pêche illégale dans les eaux internationales
4.9 (98%) 32 votes