Dynamique des populations – Etudes des populations de poissons

La dynamique des populations implique un changement quantitatif dans une population (un groupe d'individus appartenant à la même espèce) résultant de différents processus (croissance, mortalité naturelle, mortalité par pêche, différenciation sexuelle, etc.). Il peut être utilisé pour décrire le fonctionnement des populations et leur exploitation, et pour concevoir des changements permettant de mieux les gérer.

La dynamique des populations repose sur la modélisation des processus de croissance. Pour concevoir des modèles, il faut beaucoup de travail d’enregistrement de données, s’étendant sur une période de temps prolongée afin d’obtenir des résultats fiables. Ainsi, de nombreuses données (longueur, poids, âge, sexe, activité de pêche, etc.) doivent être recueillies régulièrement sur le terrain. Les données ainsi collectées permettent notamment d’établir des modèles de croissance et de mortalité. Les résultats des modèles de dynamique de population permettent d'estimer l'état actuel d'une population. En fonction du statut de la population, des mesures de gestion peuvent être mises en place afin de limiter, le cas échéant, l'activité de pêche des pêcheurs professionnels ou des pêcheurs à la ligne.

________________________________________
La dynamique des populations est principalement utilisée en halieutique pour évaluer l’état d’une population de poissons ou d’un stock exploité par la pêche commerciale ou de loisir. Les espèces principalement concernées sont les espèces d’intérêt commercial ou patrimonial: nombreux poissons de mer et poissons d’eau douce (achigan, merlu, anchois, anguille, saumon, alose, perche). Cependant, des études peuvent également être menées à des fins scientifiques afin d'élucider le cycle de vie d'une espèce, par exemple.

Dynamique des populations – Etudes des populations de poissons
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *