Gestion de la pêche | Les pêches

Les pêcheurs pêchent dans les stocks de poissons, qui ont généralement une capacité de reproduction élevée, mais non illimitée. Si la pêche n'est pas contrôlée, les stocks peuvent s'effondrer ou la pêche peut ne plus être économiquement viable. Il est dans l’intérêt de tous d’avoir un système de gestion de la pêche en place pour

  • garantir la reproduction des stocks pour un rendement élevé à long terme
  • jeter les bases d'une industrie rentable
  • répartir équitablement les possibilités de pêche, et
  • conserver les ressources marines

Le principal objectif de la gestion des pêches dans le cadre de la politique commune de la pêche (PCP) est d’assurer des rendements de pêche élevés à long terme pour tous les stocks d’ici 2015, si possible, et au plus tard d’ici 2020. On parle de rendement maximal durable. Un autre objectif de plus en plus important est de réduire au minimum les captures non désirées et les pratiques génératrices de gaspillage, voire de les éviter complètement, en introduisant progressivement une obligation de débarquement. Enfin, la nouvelle PCP a remanié ses règles et sa structure de gestion, avec la régionalisation et une plus large consultation des parties prenantes.

La gestion des pêches peut prendre la forme d'un contrôle des intrants, d'un contrôle des extrants ou d'une combinaison des deux. Les contrôles d'entrée comprennent:

  • règles d'accès aux eaux – contrôler quels navires ont accès à quelles eaux et zones
  • contrôles de l'effort de pêche – limiter la capacité de pêche et l'utilisation des navires
  • mesures techniques – réglementer l'utilisation des engins et où et quand les pêcheurs peuvent pêcher

Les contrôles de la production consistent principalement à limiter la quantité de poisson d’une pêcherie donnée, en particulier par le total des captures admissibles (voir TAC et quotas).

La politique commune de la pêche a de plus en plus recours à des plans pluriannuels associant souvent différents outils de gestion.

La gestion de la pêche repose sur des données et des avis scientifiques ainsi que sur des mesures de contrôle visant à garantir que les règles sont appliquées équitablement et respectées par tous les pêcheurs.

Mesures de conservation de la pêche pour la protection du milieu marin

Nous dépendons tous d’écosystèmes sains: nourriture, énergie, matières premières, air et eau. C'est pourquoi l'UE a adopté des lois pour protéger notre environnement et préserver la biodiversité, que ce soit sur terre ou en mer.

Cela inclut la législation environnementale telle que les directives Oiseaux et Habitats ou la directive-cadre sur la stratégie pour le milieu marin (ou directive sur le milieu marin), qui vise à créer un cadre pour l'utilisation durable de nos eaux marines.

Afin de respecter leurs obligations environnementales en vertu des trois directives, les pays de l'UE doivent agir sur plusieurs fronts. Cela comprend le traitement de différentes activités humaines affectant les mers, par exemple la pêche.

La politique de la pêche relevant de la compétence exclusive de l'Union européenne, il appartient à celle-ci de prendre toute mesure liée à la pêche.

Cependant, la politique commune de la pêche (PCP) de l'UE offre également aux États membres la possibilité de jouer un rôle actif dans la conception de mesures de conservation de la pêche (la "régionalisation"). Les pays touchés peuvent soumettre des recommandations communes concernant les mesures de conservation de la pêche jugées nécessaires pour atteindre ces objectifs environnementaux. La Commission peut ensuite adopter une législation sur la base de ces recommandations, les transformant ainsi en droit européen contraignant.

Après consultation des États membres et des parties prenantes, la Commission a adopté un document de travail sur les mesures de conservation dans le cadre de la politique commune de la pêche pour les sites Natura 2000 et aux fins de la directive-cadre sur la stratégie marine (SWD (2018) 288 final). Ce document d'orientation facilitera l'établissement de mesures de gestion de la pêche au titre de l'article 11 du règlement sur la PCP afin de se conformer à la législation environnementale, en particulier pour l'élaboration de recommandations communes à adopter au moyen d'actes délégués de la Commission.

Recommandations conjointes reçues jusqu'à présent:

Rendez-vous amoureux Pays de l'UE ayant un intérêt direct dans la gestion Bassin de la mer
13/03/2015 DE, DK, SE la mer du Nord
13/03/2015 DE, DK, SE mer Baltique
10/06/2016 DE, DK, SE la mer du Nord
16/11/2016 DE, DK, SE la mer du Nord
30/11/2016 DE, DK, SE, PL mer Baltique
28/02/2017 BE, DE, DK, FR, NL, UK la mer du Nord

la mer du Nord

Règlement délégué (UE) 2017/1181 de la Commission du 2 mars 2017 modifiant le règlement délégué (UE) 2017/117 établissant des mesures de conservation de la pêche pour la protection du milieu marin en mer Baltique et abrogeant le règlement délégué (UE) 2015/1778

Règlement délégué (UE) 2017/117 de la Commission du 5 septembre 2016 établissant des mesures de conservation de la pêche pour la protection de l'environnement marin en mer Baltique et abrogeant le règlement délégué (UE) 2015/1778

mer Baltique

Règlement délégué (UE) 2017/1180 de la Commission du 24 février 2017 modifiant le règlement délégué (UE) 2017/118 établissant des mesures de conservation de la pêche pour la protection du milieu marin en mer du Nord

Règlement délégué (UE) 2017/118 de la Commission du 5 septembre 2016 établissant des mesures de conservation de la pêche pour la protection de l'environnement marin en mer du Nord

Gestion de la pêche | Les pêches
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *