Possibilités de pêche pour la basse 2019

Possibilités de pêche au bar proposées par la Commission européenne pour la pêche sportive et commerciale au bar pour 2019.

Les articles complets peuvent être trouvés ici

Article 9

Mesures concernant la pêche du bar européen

  1. Il est interdit aux navires de pêche de l'Union, ainsi qu'à toute pêche commerciale au large, de pêcher le bar européen dans les divisions CIEM 4 b et 4 c et dans la sous-zone CIEM 7. Il est interdit de garder à bord, de transborder, de déplacer bar terrestre européen capturé dans cette zone.
  2. Par dérogation au paragraphe 1, en janvier 2019 et du 1er avril au 31 décembre 2019, les navires de pêche de l'Union situés dans les divisions CIEM 4b, 4c, 7e, 7e, 7f et 7h et dans les eaux situées à moins de 12 milles des lignes de base sous la souveraineté des États-Unis. Royaume dans les divisions CIEM 7a et 7g peuvent pêcher le bar européen et conserver à bord, transborder, déplacer ou débarquer le bar européen capturé dans cette zone avec les engins et dans les limites suivants:
      1. utilisant des chaluts de fond, pour des prises inévitables ne dépassant pas 100 kilogrammes par mois et 1% du poids de la capture totale d'organismes marins capturés à bord par ce navire au cours d'une même journée;
      2. utilisant des sennes, pour les prises accessoires inévitables ne dépassant pas 180 kilogrammes par mois et 1% du poids de la capture totale d'organismes marins capturés à bord par ce navire au cours d'une même journée;
      3. utilisant des hameçons et des lignes, n'excédant pas 7 tonnes par navire et par an;
      4. utilisant des filets maillants fixes, pour les prises accessoires inévitables ne dépassant pas 1,2 tonne par navire et par an, soit 1% du poids total des captures d'organismes marins à bord capturées par ce navire au cours d'une même journée.

    Les dérogations visées au premier alinéa s'appliquent aux navires de pêche de l'Union qui ont enregistré leurs captures de bar européen au cours de la période allant du 1er juillet 2015 au 30 septembre 2016: au point c) avec les captures enregistrées à l'aide d'hameçons et de lignes, et au point ( d) avec captures enregistrées à l'aide de filets maillants fixes. En cas de remplacement d'un navire de pêche de l'Union, les États membres peuvent autoriser l'application de la dérogation à un autre navire de pêche, à condition que le nombre de navires de pêche de l'Union bénéficiant de la dérogation et leur capacité de pêche globale n'augmentent pas.

  3. Les limites de capture fixées au paragraphe 2 ne sont pas transférables entre navires et, lorsqu'une limite mensuelle est appliquée, d'un mois à l'autre. Pour les navires de pêche de l'Union utilisant plus d'un engin au cours d'un même mois civil, la limite de capture la plus basse fixée au paragraphe 2 pour l'un des engins est applicable. Les États membres communiquent à la Commission toutes les captures de bar du large par type d'engin au plus tard 15 jours. après la fin de chaque mois.
  4. Dans les pêcheries de loisir, y compris depuis la côte, dans les divisions CIEM 4b, 4c, 6a, 7a à 7k:
    1. Du 1er janvier au 31 mars et du 1er novembre au 31 décembre 2019, seule la pêche avec remise à l'eau et avec remise à l'eau permettant des taux de survie élevés pour le bar européen est autorisée. Pendant cette période, il est interdit de garder à bord, de déplacer, de transborder ou de débarquer du bar européen capturé dans cette zone;
    2. du 1er avril au 31 octobre 2019, un seul spécimen de bar européen peut être retenu par pêcheur et par jour.
  5. Dans les pêcheries de loisir des divisions CIEM 8a et 8b, un maximum de trois spécimens de bar européen peut être conservé par pêcheur et par jour.

Photo © www.facebook.com/gfourrier

Possibilités de pêche pour la basse 2019
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *