La patrouille de marine charge quatre personnes avec un équipement de homard dommageable

ELLSWORTH – Deux pêcheurs de homard et deux membres d'équipage ont récemment été traduits devant le tribunal de district du comté de Hancock sous plusieurs chefs d'accusation, dont le harnais pour homard, à la suite d'une enquête menée par l'agent de la patrouille de la marine, Rustin Ames.

Walter Foster, 56 ans, de Castine, et Nicholas Wood, 22 ans, de Penobscot ont reçu une convocation après que la Marine Patrol eut reçu une plainte du pêcheur de Stockton Springs, William Nichols, selon laquelle quelqu'un coupait ses pièges.

Les membres de l’équipage de Wood, Samuel K. Stearns de Penobscot et Nicholas Jennings de Castine, ont également été inculpés.

Après la plainte initiale, une enquête a révélé que Foster, Wood et les deux membres de l’équipage avaient coupé les pièges de Nichols à plusieurs reprises entre août 2018 et octobre 2018.

Chaque homme a été inculpé d’avoir maltraité un homard, un crime de classe D pouvant entraîner une amende de 2 000 $ et une peine d’un an au maximum. La violation exige également que le tribunal ordonne au défendeur de verser au propriétaire des pièges un montant égal à deux fois la valeur des pièges perdus.

Selon l'enquête, Nichols a perdu plus de 71 pièges d'une valeur de 3 692 dollars, soit une valeur totale de restitution de 7 384 dollars.

Wood a également été accusé d'avoir conduit un bateau à moteur avec une vitesse et une distance imprudentes, un méfait criminel, un complot criminel, la violation d'une condition de mise en liberté, la mise au rebut et la pêche au homard sans catégorie de permis appropriée. Foster a également été accusé de complot criminel, de méfait criminel et de déchets, tandis que Stearns et Jennings ont été accusés de méfait criminel et de déchets.

"Ce sont des violations majeures et je suis fier de l'agent Ames pour avoir mené une enquête approfondie qui s'est déroulée au fil des mois", a déclaré le colonel de la patrouille de la marine, Jay Carroll, dans un communiqué.

Wood et Foster ont tous deux été informés que leurs licences avaient été suspendues par voie administrative pour une période de trois ans. Bien que la suspension de Wood soit entrée en vigueur le 29 mars, la suspension de Fosters est actuellement suspendue jusqu’à la fin de l’audience devant le ministère des Ressources marines.

La patrouille de marine charge quatre personnes avec un équipement de homard dommageable
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *