John Myers colonne: Continuez à appeler et allons pêcher

Si vous n’avez pas marqué autant de points à la maison que moi, cette édition marque le premier anniversaire de ma prise des rênes de la section Outdoors, finalement écartée de Sam Cook, contraint de prendre sa retraite à la suite d’un scandale scandaleux. (Je plaisante, je voulais voir si vous lisiez encore.)

Au cours de la dernière année, j'ai eu l'honneur de rencontrer une foule de gens du Nord intéressants qui font des choses cool en plein air. Et puis je dois écrire à leur sujet. Ils font des maisons bluebird. Ils pêchent la basse sous les quais. Ils apprennent aux enfants à faire du vélo de montagne et du kayak en eau vive. Ils contrôlent nos bois et nos eaux pour les contrevenants à la loi sur le gibier. Ils skient sur les montagnes du Montana. Ils traînèrent en traîneau le long de la piste de lutin Ils montent des VTT sur des sentiers de terre. Ils chassent les cerfs, les tétras, les canards, les faisans et plus encore. Ils regardent les oiseaux monter au-dessus de Hawk Ridge. Ils découpent des oiseaux en bois. Ils naviguent en bateau ou pêchent le touladi sur le lac Supérieur – sur la glace et en eau libre. Ils pêchent la truite dans le Brûlé et les dorés de Winnie et dans la rivière Saint-Louis, ainsi que dans les lacs La Croix et Vermilion et Rainy. Eh bien, je ne me souviens pas de tous les lacs.

Notre objectif ici est d'élargir le plus possible cette section, à la fois au contenu et au lectorat. Mais nous ne changeons pas de direction. Nous fournirons des nouvelles importantes sur le plein air chaque semaine, à coup sûr. C'est une tradition dans ces pages, cependant, que nous nous concentrions sur les personnes en plein air. Nous n'écrivons pas beaucoup d'articles de procédures. Nous ne sommes pas gros sur les gadgets et les engins et les commandites d'entreprise. Nous avons peur des opinions pontifiantes. (Eh bien, la plupart du temps.)

Nous essayons de trouver autant de nouvelles voix que possible. Personne ne veut lire sur les mêmes personnes, encore et encore, et surtout, ils ne veulent surtout pas lire sur moi toutes les semaines.

Donc, pour continuer à bien faire, j'ai toujours besoin de votre aide. J'ai besoin de toi pour m'appeler et m'inviter à aller pêcher avec toi ou en camping ou cueillir des myrtilles ou pagayer ou des randonnées. Ou parlez-moi de votre voisin qui fabrique des cannes à mouche, des canoës en bois ou des leurres sur mesure, ou qui a abattu plus de cerfs que quiconque dans le comté. Ne sois pas timide. Je promets que ça ne fera pas mal. Il n'y a pas de mauvaise idée ici (sauf si cela implique mon cousin et un feu d'artifice.)

J'ai fait la même demande l'année dernière et vous avez répondu au-delà de mes attentes. Maintenant, j'ai besoin de plus de gens pour intervenir et me lancer une ligne.

Appelez-moi au 218-723-5344. Écrivez-moi à jmyers@duluthnews.com. Ensuite, établissons un plan pour sortir et s'amuser.

Je vais attendre ici au téléphone.

John Myers est le journaliste en extérieur du Duluth News Tribune.

John Myers colonne: Continuez à appeler et allons pêcher
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *