Des hommes armés tuent 19 personnes au marché aux poissons du nord-est de la RDC

Au moins 19 personnes ont été tuées quand des hommes armés ont attaqué un marché de poisson dans le nord-est de la République démocratique du Congo (RDC), près du lac Albert, ont annoncé dimanche des responsables locaux.

Aucun groupe n'a revendiqué cette responsabilité, mais la région autour de la province d'Ituri a déjà été touchée par des violences intercommunautaires opposant des milices des communautés hema et lendu.

"Dix-neuf cadavres ont été retrouvés dans le village de Tara au bord du lac Albert et huit autres ont été blessés", a déclaré Pilo Mulindo, dirigeant de la communauté locale située sur le territoire de Djugu.

"L'attaque s'est produite mercredi lorsque des bandits armés ont attaqué un groupe rassemblé sur la plage pour installer un marché", a déclaré le responsable.

La mission des Nations Unies en RDC, connue sous les initiales Monusco, a signalé l'attaque de vendredi sans donner de nombre de morts précis. Il prévoyait d'envoyer une équipe dans la région.

Les victimes étaient des pêcheurs et leurs clients, a déclaré Mulindo. La région est connue comme une région où la milice Lendu est active.

La violence a secoué la province d'Ituri, en particulier Djugu, l'année dernière lorsque des milices des communautés de bergers Hema et des agriculteurs Lendu se sont affrontés et ont tué plus de 100 personnes.

Plus de 300 000 personnes ont été déplacées ou forcées de fuir en Ouganda, de l'autre côté du lac Albert.

Les lacs de la région sont également une source de tension entre la RDC et l’Ouganda. Des miliciens congolais ont affirmé que des membres de la milice congolaise s’étaient rendus à la partie ougandaise pour pêcher illégalement, souvent accompagnés d’attaques dirigées contre des habitants.

Des hommes armés tuent 19 personnes au marché aux poissons du nord-est de la RDC
4.9 (98%) 32 votes
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *