Israël ferme la zone de pêche à Gaza et blâme les "ballons incendiaires" | Nouvelles

Israël affirme avoir fermé la zone de pêche au large de la bande de Gaza assiégée en représailles du lancement de ballons incendiaires dans l'enclave palestinienne.

"En raison du lancement continu de ballons et de cerfs-volants incendiaires de la bande de Gaza vers Israël, il a été décidé ce soir de ne pas autoriser l'accès à l'espace maritime de Gaza jusqu'à nouvel ordre", a déclaré un porte-parole du COGAT, une unité du ministère israélien de la Défense. une déclaration mercredi.

Cette décision intervient après que COGAT eut annoncé mardi avoir réduit l'étendue de la zone de pêche à 10 milles marins au lieu de 10 milles marins au large, après l'avoir réduite de 15 milles marins il y a une semaine.

Un porte-parole des pompiers israéliens a déclaré que des ballons incendiaires en provenance de Gaza avaient provoqué sept incendies mardi.

L'année dernière, les Palestiniens ont réussi à incendier de vastes étendues de terres agricoles dans le sud d'Israël.

Israël n'avait rétabli la limite de pêche à 15 milles marins que le 4 juin, après une réduction antérieure en réponse à des ballons de feu.

En vertu des accords d'Oslo signés en 1993, Israël est obligé d'autoriser la pêche jusqu'à 20 milles marins, mais cela n'a jamais été mis en œuvre.

En pratique, Israël n'a autorisé la pêche que jusqu'à 12 milles marins jusqu'en 2006, date à laquelle la zone de pêche a été réduite à six, puis à trois.

Israël maintient une forte présence navale, limitant tout trafic entrant et sortant de l'enclave ainsi que la distance que les pêcheurs de Gaza peuvent parcourir pour pêcher, affectant gravement les moyens de subsistance de quelque 4 000 pêcheurs et d'au moins 1 500 autres personnes impliquées dans l'industrie de la pêche.

Israël et l’Égypte maintiennent le blocus de la bande de Gaza depuis la prise de contrôle du Hamas en 2007.

Un cessez-le-feu frappé par Israël et le Hamas en mai pour mettre fin au pire round de combats depuis 2014 est en grande partie en vigueur.

LA SOURCE:
Al Jazeera et les agences de presse

Israël ferme la zone de pêche à Gaza et blâme les "ballons incendiaires" | Nouvelles
4.9 (98%) 32 votes