Un homme de Camperdown fait appel de sa peine d'emprisonnement pour une pêche illégale

nouvelles, dernières nouvelles,

Un homme de Camperdown impliqué dans la plus grosse attaque de pêche illégale de Victoria s'est vu infliger un mois de réduction de sa peine d'emprisonnement en appel. Burhan Tolga Meric, 41 ans, de Hopetoun Street, a plaidé coupable devant le tribunal de première instance de Warrnambool en février pour des infractions de pêche reposant sur la vente de poisson pêché illégalement d'une valeur de 50 000 dollars au magasin de poisson et frites de Camperdown. Il a été emprisonné pendant trois mois et interdit de pêcher pendant dix ans. Mercredi, Burhan a fait appel de la sévérité de la peine de prison devant le tribunal du comté de Warrnambool. Le juge Paul Higham a réduit la peine de prison à deux mois, déclarant qu'il avait accepté la pêche illégale à la pêche, ce n'était pas l'entreprise de Burhan, mais celle de son plus jeune frère, Mostafa Meric, âgé de 38 ans, de Barkly Street. Mais, a-t-il dit, Burhan a sciemment joué un rôle dans l'infraction en vendant le poisson capturé illégalement pour une période de 16 mois. Il a dit que la vidéo montrait Burhan qui aidait à décharger le poisson d'un bateau et dans le magasin de poisson et frites de Camperdown. "Vous savez ce qui se passait", dit-il. "Vous devez perdre votre liberté aujourd'hui". Le juge Higham a déclaré qu'entre août 2016 et janvier 2018, Mostafa avait acheté un bateau de 200 000 $, appelé Flaked Out, et s'était rendu compte qu'il était incapable de le payer. Il a déclaré avoir mis au point un plan visant à capturer et à vendre illégalement des requins et autres poissons à nageoires d'une valeur de 50 000 dollars. Telle était l'ampleur des opérations que Mustafa avait envisagées d'acheter un permis de pêche commerciale, tout en affirmant qu'elles n'étaient pas à vendre, a-t-on dit au tribunal. Une vidéo de 12 minutes illustrant les activités illégales montrait le poisson en filetage dans le port de Warrnambool avant d'être conduit au magasin de poisson-frites. Le procureur chargé des pêches, John Livitsanos, a déclaré que la vidéo montrait du poisson traîné au sol et à proximité d'un chien et d'enfants buvant du Coca-Cola. LIRE LA SUITE: Il a déclaré que l'opération soulevait des problèmes de santé et de sécurité alimentaire. Le juge Higham a déclaré que Burhan occupait le poste de responsable du magasin de poisson-frites et avait à un moment donné dit à son frère cadet qu'il se ferait prendre s'il poursuivait. Les agents d'infiltration ont acheté du poisson au magasin plusieurs fois, une fois 40 filets pour environ 150 $. En février, Mostafa a plaidé coupable et a été condamné à trois mois d'emprisonnement et à une amende de 9 500 dollars. Son bateau, évalué à 160 000 dollars, a été confisqué. Le matelot de pont Wayne Robert McLean, 49 ans, de la rue Talbot à Camperdown, a été emprisonné pendant deux mois et condamné à une amende de 7 500 $ après 31 voyages. Mostafa et Wayne ont immédiatement été libérés sous caution, mais se sont ensuite rendus à la police. Ils ont depuis purgé leur peine et ont été remis en liberté. Rodney Paul Light, 39 ans, de Princes Highway, Weerite, a fait six voyages. Il a été condamné à une amende de 6 000 dollars et à une interdiction de pêcher pendant 12 mois. L’avocat Cameron Baker a déclaré que Burhan n’avait aucun gain financier «direct» de l’opération, son salaire étant fixé à 500 $ par semaine. Mais M. Livitsanos a comparé l'infraction à un cartel de la drogue en déclarant que les fournisseurs de drogue seraient incapables de gérer une entreprise si ce n'était de ceux qui vendent dans la rue. Quiconque voit ou soupçonne une pêche illégale est invité à appeler la ligne de signalement 24 heures sur 24 13FISH (133474), à tout moment. Vous êtes-vous inscrit au bulletin quotidien de The Standard et aux derniers courriels? Vous pouvez vous inscrire ci-dessous et vous assurer d'être au courant de tout ce qui se passe dans le sud-ouest.

https://nnimgt-a.akamaihd.net/transform/v1/crop/frm/tim.pigot/cc04b5c3-05f9-41af-80ad-3c8fc85ec203.jpg/r0_58_509_349_346_w1200_w6700_h678_fmax.jpg

Un homme de Camperdown fait appel de sa peine d'emprisonnement pour une pêche illégale
4.9 (98%) 32 votes