ACP demande instamment au G20 de mettre fin à la pêche illégale non déclarée et non réglementée menaçante – IDN-InDepthNews

Par Reinhard Jacobsen

BRUXELLES (IDN) – Avant le sommet du G20 à Osaka au Japon, l'organisation des 79 pays en développement basée à Bruxelles, le groupe des États ACP, a appelé les chefs de gouvernement à prendre des mesures énergiques pour mettre fin aux activités illégales, non déclarées et illicites. La pêche non réglementée (INN) – une question au cœur des écosystèmes marins et de la sécurité alimentaire.

Cet objectif occupe une place de choix dans les objectifs de développement durable (ODD) dans leur ensemble, et dans l'ODD14 en particulier, que la communauté internationale s'était engagée à réaliser en septembre 2015 d'ici 2030.

Le groupe ACP a déclaré au G20, composé de 19 gouvernements et de l'Union européenne (UE), que la pêche illicite, non déclarée et non réglementée dans les pays côtiers ACP demeure l'une des plus grandes menaces pour les écosystèmes marins, les communautés dépendantes et la société dans son ensemble. Cela sape les efforts de conservation et de gestion durable des stocks de poisson, détruit la sécurité alimentaire des pays côtiers touchés et nuit à leurs intérêts économiques, a déclaré l'ACP.

Aucun des pays ACP n'appartient au G20 et aucun des 79 pays membres n'a été invité en tant qu'invité, même si leurs préoccupations sont de la plus haute importance.

Les pays invités étaient: l’Espagne, Singapour, le Vietnam, le Chili, les Pays-Bas, la Thaïlande, présidente de l’ANASE, l’Égypte, présidente de l’Union africaine (UA), et le Sénégal, président du Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD).

Cependant, selon les observateurs, le partenariat ACP-UE depuis 1957, dont la principale thématique est la coopération au développement – aux niveaux national, régional et multirégional – assure la promotion des liens économiques, des échanges commerciaux et de la coopération politique.

L'importance internationale des ACP est soulignée par le fait qu'au niveau mondial, environ 20% des captures annuelles, évaluées à 23 milliards USD (20,2 milliards EUR), proviennent de la pêche INN. Un fort pourcentage provient de pays en développement où la surveillance réglementaire et les mesures de contrôle sont inadéquates. Pour les régions ACP, les estimations de la perte économique due à la pêche INN restent incertaines mais se chiffrent en milliards de dollars.

Par la suite, le groupe ACP a déclaré aux dirigeants du G20 que la pêche INN était non seulement un défi pour les pays ACP, mais aussi un problème mondial qui nécessitait des actions intensifiées de la part de tous les acteurs à la suite de l'adoption des ODD.

Les ACP ont souligné que l'entrée en vigueur de l'Accord FAO relatif aux mesures de l'État du port (PSMA) en 2016, désormais ratifiée par 33 des 65 États côtiers ACP, témoigne de l'engagement croissant des membres du Groupe ACP à s'unir pour lutter contre la pêche INN. refuser l'accès des opérateurs INN aux ports des pays ACP.

La PSMA est le premier accord international contraignant à cibler spécifiquement la pêche illicite, non déclarée et non réglementée (INN). Son objectif est d'empêcher, de dissuader et d'éliminer la pêche INN en empêchant les navires exerçant des activités de pêche INN d'utiliser les ports et de débarquer leurs captures.

Ainsi, la PSMA réduit l'incitation de ces navires à continuer à opérer, tout en empêchant les produits de la pêche dérivés de la pêche INN d'atteindre les marchés nationaux et internationaux. La mise en œuvre effective de la PSMA contribue finalement à la conservation à long terme et à l'utilisation durable des ressources marines vivantes et des écosystèmes marins. Les dispositions de la PSMA s’appliquent aux navires de pêche cherchant à entrer dans un port désigné d’un État autre que leur État du pavillon.

Les pays ACP ont reçu un soutien de la part des membres du groupe de haut niveau pour une économie océanique durable ainsi que de l'activité Seafood Business for Ocean Stewardship, qui a également exhorté les gouvernements du G20 à fermer le filet sur la pêche INN en adhérant à l'accord de 2009 de la FAO sur le port Mesures d'État (PSMA).

Le Groupe de haut niveau sur une économie durable de l’océan est composé de 15 chefs d’État et de l’Envoyé spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’océan. La lettre se termine en déclarant que «quatre-vingt-six pays ont maintenant signé. Nous avons besoin des pays du G20 et de tous les États du pavillon et du port importants pour les rejoindre et mettre en œuvre cet accord ».

Se référant à la Déclaration des Bahamas de septembre 2017 des ministres ACP responsables de la pêche et de l'aquaculture, le Groupe ACP a également appelé le G20 à soutenir les initiatives de renforcement des capacités visant à renforcer l'efficacité des programmes de surveillance et de contrôle et à réformer les réglementations nationales en matière de pêche afin de promouvoir le respect des normes nationales et régionales. mesures régionales de gestion de la pêche.

Le groupe ACP a invité le G20 à soutenir des actions renforçant les mécanismes de coopération régionale dans la lutte contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée et à renforcer l'échange d'informations et de bonnes pratiques, ainsi que les programmes conjoints de surveillance et de contrôle pour le développement durable de la pêche et de l'aquaculture. (IDN-InDepthNews – 28 juin 2019)

Photo: Trawler arrêté en 2016 par la Garde côtière norvégienne pour pêche illégale. Source: Wikimedia

Soutenez-nous dans la prise de parole pour les peuples, la planète et la paix.

IDN est l'agence phare de l'International Press Syndicate.

facebook.com/IDN.GoingDeeper – twitter.com/InDepthNews

Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.: Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.: Cette adresse e-mail est protégée du spam. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

ACP demande instamment au G20 de mettre fin à la pêche illégale non déclarée et non réglementée menaçante – IDN-InDepthNews
4.9 (98%) 32 votes