Des biens saisis lors de la lutte contre la contrebande et la pêche illégale – PN171 millions

KUALA LUMPUR: Des marchandises provenant d'activités de contrebande et de pêche illégale ont été saisies et 2 129 personnes ont été arrêtées cette année à la suite de diverses opérations menées dans le pays, déclare Ac Dat Sanli Abdullah Sani.

Le directeur du Département de la sécurité intérieure et de l'ordre public (KDNKA) de Bukit Aman a déclaré que les opérations avaient été menées par les unités du département – la force des opérations générales, la police maritime et la division des enquêtes spéciales et du renseignement, entre janvier et juin.

"La valeur totale des saisies cette année a déjà dépassé celle de l'année dernière, qui était de 136,2 millions de roupies.

"La majorité des biens saisis étaient de la contrebande de contrebande, en particulier des cigarettes et des boissons alcoolisées", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse à Bukit Aman, mercredi 3 juillet.

Parmi les autres biens saisis, il y avait du sable de dragage et du bois provenant d'une exploitation illégale, a-t-il ajouté.

Comm Acryl a déclaré que les informations recueillies indiquaient qu'il y avait environ quatre principaux syndicats du crime organisé responsables d'activités de contrebande.

"Les marchandises sont introduites en contrebande dans le pays en les déclarant faussement comme" articles autorisés "lorsqu'elles sont acheminées vers divers points d'entrée et ports.

"Certains syndicats utilisent également des bateaux pour transporter les objets sur des plages isolées afin d'éviter les autorités", a-t-il déclaré.

Les suspects arrêtés étaient pour la plupart des personnes embauchées par les syndicats pour fournir un soutien logistique, notamment comme chauffeurs de camion et gardiens de stockage, a-t-il ajouté.

"La plupart du temps, ils embauchent des locaux composés d'un petit nombre d'étrangers. Les esprits des syndicats ne seront pas sur le terrain pendant les activités de contrebande, car ils géreront les activités à distance", a-t-il déclaré.

Cependant, le département a intensifié ses efforts de collecte de renseignements pour découvrir les cerveaux et les dirigeants des syndicats, a déclaré Comm Acryl.

Outre la lutte contre les activités de contrebande, le département s'est également concentré sur les activités de pêche illégale menées par des pêcheurs étrangers, a-t-il déclaré.

Entre le 17 et le 30 juin, la police maritime, l'unité aérienne et le département des pêches ont arrêté 75 étrangers ayant illégalement pêché dans les eaux malaisiennes dans le cadre d'opérations menées le long de la côte est de la Malaisie péninsulaire, a-t-il ajouté.

"Nous avons saisi huit bateaux étrangers et un bateau appartenant à un local.

"Le total des saisies s’élève à 5,7 millions de roupies", a-t-il déclaré, ajoutant que les cas étaient classés dans la loi de 1985 sur les pêches.

Comm Acryl a déclaré qu'un équipage de pêcheurs étrangers arrêtés avait même brûlé leur bateau.

"Nous pensons qu'ils ont saboté le bateau avant d'être arrêté.

"Alors que le bateau était remorqué jusqu'à la rive, l'incendie s'est déclaré. Cependant, personne n'a été blessé car nous avons réussi à disposer du bateau en toute sécurité", a-t-il déclaré.

Comm Acryl a déclaré que les opérations contre les syndicats de contrebande, ainsi que la pêche illégale, seraient intensifiées.

"Ces activités illégales nuisent à l'économie du pays. Nous nous efforcerons de démanteler les personnes impliquées", a-t-il déclaré.

Des biens saisis lors de la lutte contre la contrebande et la pêche illégale – PN171 millions
4.9 (98%) 32 votes