Le WWF déclare que l'Europe a déjà épuisé ses ressources halieutiques pour 2019

L'Union européenne a atteint son «jour de la dépendance au poisson» ce mardi. Cela signifiait que le continent avait, en théorie, consommé toutes ses ressources de poisson pour 2019 et dépendait des importations pour répondre à la demande, a déclaré le WWF sur la base d'un rapport de la New Economics Foundation.

Un citoyen européen mange en moyenne 22,7 kg de poisson chaque année, a expliqué le WWF (ONG), ce qui était bien plus que ce qui était pêché annuellement dans les eaux territoriales des pays européens et ce qui était produit par la pisciculture. Pour cette raison, près de la moitié du poisson consommé en Europe était importé d’un État non membre.

La «journée de la dépendance au poisson» varie toutefois considérablement entre les pays de l’UE. Les plus éloignés de la mer étaient ceux qui dépendaient le plus des importations. La Belgique, avec sa petite flotte de pêche, n'était autosuffisante que 14%. Le jour de sa dépendance était déjà tombé le 22 février. À l’inverse, l’Estonie, l’Irlande, la Croatie et les Pays-Bas étaient autosuffisants.

Le WWF a appelé à redoubler d’efforts dans la lutte contre la surpêche afin de reconstituer les stocks de poissons, ce qui augmenterait l’autosuffisance de l’UE. Il a également rappelé aux consommateurs de ne choisir que des poissons capturés dans des pêcheries durables. Un guide consacré aux produits de la mer est disponible sur: http://fr.fishguide.be

Le Brussels Times

Le WWF déclare que l'Europe a déjà épuisé ses ressources halieutiques pour 2019
4.9 (98%) 32 votes