Frappé de plein fouet par la hausse du prix du carburant, les pêcheurs planifient l'agitation – The New Indian Express

Service Nouvelles Express

KOCHI: Les pêcheurs, qui luttent pour leur survie en raison de l'épuisement des ressources marines, ont été durement touchés par la hausse des prix du carburant. Plusieurs pêcheurs traditionnels avaient cessé de s'aventurer dans la mer il y a quatre mois en raison de la non-disponibilité de poisson dans les eaux côtières.

Bien qu'ils espéraient pouvoir compenser cette défaite pendant la saison de la mousson, peu de bateaux ont suffisamment de prises. Préoccupés par la perte croissante, les syndicats de pêcheurs ont décidé de lancer une agitation.

Selon les pêcheurs, l’augmentation du coût du carburant entraînera une charge supplémentaire de 12 500 roupies sur les palangriers thoniers et les bateaux de pêche au filet maillant qui entreprennent une expédition de pêche en eau profonde d’une quinzaine de jours. Un palangrier a besoin de 5 000 litres de diesel pour une seule expédition. Les dépenses liées aux chaluts mécanisés qui entreprennent une expédition d’une semaine augmenteront de 5 000 roupies, tandis que les dépenses en carburant des senneurs et des bateaux à moteur augmenteront d’environ 1 000 roupies.

«Les pêcheurs traditionnels et les ouvriers de bateaux mécanisés seront affectés négativement. Le poisson dans la mer côtière du Kerala a migré vers d’autres régions et les pêcheurs devront s’aventurer dans les eaux profondes pour pêcher », a déclaré le secrétaire général du Forum national des pêcheurs, T Peter.

«La réduction de l'offre de pétrole lampant subventionné a également affecté les pêcheurs. Auparavant, chaque bateau de pêche traditionnel recevait 279 litres de kérosène à un taux subventionné, qui a été réduit à 60 litres. Même un bateau de pêche motorisé a besoin de 425 litres de kérosène pour une expédition de pêche d'une journée », a déclaré Charles George, président de Matsya Thozhilali Aikya Vedi.

Les propriétaires de bateaux mécanisés ont déclaré que la hausse du prix du carburant serait catastrophique pour l'industrie de la pêche. «Tandis que le gouvernement du Karnataka accorde un allégement fiscal de 6 roupies lakh aux bateaux, nous devons payer des amendes exorbitantes.

Nous payons 52 000 roupies par an comme redevance et le département de la pêche impose une amende de 2,5 lakh lakh pour de simples infractions. Face à la hausse des prix de l'électricité, les fabricants de glace ont décidé d'augmenter les prix des blocs de glace de 70 à 80 roupies. La plupart des propriétaires de bateaux sont pris au piège de la dette », a déclaré Joseph Xavier Kalappurackal, secrétaire général de l'Association des opérateurs de bateaux de pêche du Kerala.

Frappé de plein fouet par la hausse du prix du carburant, les pêcheurs planifient l'agitation – The New Indian Express
4.9 (98%) 32 votes