Willie Cauley-Stein a failli manquer l'appel des guerriers en pêchant

Willie Cauley-Stein a découvert un nouveau passe-temps avant la mise en liberté, et ce n’était pas aussi reposant qu’il le pensait.

"Le premier jour [libre], je suis assis à attendre que les meilleurs hommes partent", a déclaré l'ancien grand homme des Kings à NBC Sports Bay Area. «J'ai ramassé la pêche. Je dois faire quelque chose avec cette fois, vous savez ce que je dis? Assis ici, attendre était juste brutal pour mon état mental. Alors j'ai commencé à pêcher.

Son entreprise a été interrompue par un appel de son agent, heureusement pour eux deux.

«J’ai reçu un appel de mon agent, je suis dans le coin», a déclaré Cauley-Stein. «Ils sont comme, où tu es? Les guerriers essaient d’appeler. "Je pense," Lève-toi! Je suis sur le lac et je n’ai pas de service. ’Donc, j’ai dû faire trois kilomètres en voiture pour pouvoir faire le service et prendre l’appel.”

Le prodige du Kentucky a confessé qu'il tentait de voir quelles autres options pourraient être disponibles, mais son agent a ensuite appelé l'entraîneur des Warriors, Steven Kerr, au téléphone.

«J'ai parlé à l'entraîneur Kerr au téléphone et il m'expliquait comment je pourrais m'intégrer, et je pense qu'au milieu de cet appel, je pense que [Kevon] Looney avait signé. Alors je lui dis: "Yo, entraîneur je suis dans!" "

Il se dirige maintenant vers la région de la baie de San Francisco où il n’aura plus à s’inquiéter de trouver un endroit pour pêcher – et, espérons-le, pas à la réception des cellules.

Willie Cauley-Stein a failli manquer l'appel des guerriers en pêchant
4.9 (98%) 32 votes