Un employé de la carrière d'Ulwe arrêté pour avoir fourni de la gélatine pour des EEI

La section criminelle de la police de Navi Mumbai a arrêté une quatrième personne en relation avec l'IED planté à Kalamboli le mois dernier.

Suresh Banshi Rathod (35 ans), un habitant de Koliwada, Panvel, aurait fourni des bâtonnets de gélatine aux trois personnes précédemment arrêtées. L'unité II de la branche criminelle l'a arrêté mercredi dans une carrière à Ulwe, où il travaillait.

«Les bâtonnets de gélatine sont des explosifs qui ne sont pas facilement accessibles à tout le monde. Depuis que M. Rathod travaillait dans une carrière, il avait accès aux bâtonnets en gélatine destinés à l’explosion sur le site. Il gardera de côté certaines des tiges que son superviseur lui a données et les vendra au principal accusé », a déclaré Tushar Doshi, sous-commissaire de la police, division de la criminalité.

Selon la police, M. Rathod ne faisait pas partie du complot et l'accusé lui a dit qu'ils avaient besoin de gélatine pour la pêche. Croyant leurs prétentions, M. Rathod leur a fourni environ 10 tiges de gélatine pour environ 1 000 ₹. "Alors que certains pêcheurs utilisaient illégalement de la gélatine pour la pêche, M. Rathod a cru aux affirmations de l'accusé", a déclaré un officier de police sous le couvert de l'anonymat.

Le 3 juillet, les enquêteurs spéciaux formés par la police de Navi Mumbai pour enquêter sur l'affaire ont arrêté Sushil Prabhakar Sathe (35 ans) de Pune et Manish Lakshman Bhagat (45 ans) et Deepak Narayan Dandekar (55 ans) d'Ulwe pour avoir planté l'IED à l'extérieur de Sudhagad. école à Kalamboli dans la nuit du 16 juin.

L’accusé avait prévu de faire peur à un constructeur qui habite à proximité pour lui extorquer 2 crore. Ils voulaient gagner de l'argent rapidement en raison de problèmes financiers. M. Bhagat et M. Dandekar connaissaient M. Rathod. Le père de M. Dandekar avait auparavant un permis d'exploitation de carrière et était donc au courant des techniques utilisées pour fabriquer un engin piégé.

Les quatre accusés ont été placés en garde à vue jusqu'au 15 juillet.

Un employé de la carrière d'Ulwe arrêté pour avoir fourni de la gélatine pour des EEI
4.9 (98%) 32 votes