La Commission approuve les modifications apportées aux règles de chasse à l'ours d'automne

La Washington Fish and Wildlife Commission a approuvé les modifications apportées aux règles de chasse à l'ours à l'automne lors d'une conférence téléphonique le 28 juin.

La commission, un groupe de citoyens nommé par le gouverneur pour définir la politique du ministère des Poissons et de la Faune de Washington, a demandé à son personnel d'examiner et de recommander une modification des règles relatives à la saison de l'ours noir lors d'une réunion plus tôt cette année.

Au cours de la réunion de juin à Port Angeles, le personnel du département a présenté deux recommandations visant à simplifier les réglementations relatives à l'abattage des ours et à les rendre cohérentes à l'échelle de l'État.

Le premier changement recommandé a normalisé la date de début de saison de l’état au 1er août. La nouvelle date de début de saison offre davantage de jours de chasse dans six des 11 zones de chasse.

Le deuxième changement a normalisé une limite de deux ours à l'échelle de l'État. La règle précédente permettait la récolte de deux ours au cours de la saison, mais un seul pouvait provenir de l'est de l'État.

«Nos biologistes de terrain procèdent actuellement à une nouvelle surveillance des pièges à cheveux dans deux districts pour en savoir plus sur nos populations actuelles d'ours noirs», a déclaré Eric Gardner, directeur du programme Pêche et faune. «Nous avons choisi d’apporter ces deux changements, car ils simplifieront la réglementation et auront peu d’impact sur notre objectif de maintenir durablement les populations d’ours noirs à Washington.»

La commission a approuvé les modifications du règlement avec un vote de 6-1. Les changements entreront en vigueur le 1er août.

Le personnel de Fish and Wildlife poursuivra la surveillance des collets pendant plusieurs années. Ce suivi informera la direction du département sur l’ours noir et fournira une meilleure information pour évaluer les populations d’ours noirs de Washington.

«Nous voudrions rappeler aux chasseurs qu’ils sont tenus de rendre compte de leur saison de chasse à l’ours noir par le biais du système WILD d’ici au 31 janvier 2020», a déclaré Gardner. «Nous voudrions également rappeler aux chasseurs de soumettre les échantillons de dents d’ours le ou avant la date de janvier. La soumission de ces rapports et de ces échantillons améliore la qualité de nos données de récolte, ce qui informe nos décisions en matière de gestion des ours noirs. »

Fish and Wildlife demandera des commentaires supplémentaires du public lorsque les autorités envisageront de modifier toutes les règles relatives à la chasse au cours du processus d'établissement de la saison d'une durée de trois ans à l'été 2020.

Dans la plupart des États-Unis et des provinces canadiennes où ils se trouvent, les ours noirs sont légalement classés comme gibier et peuvent être chassés. Les chasseurs d'ours noirs capturent légalement environ 50 000 ours nord-américains chaque année.

Les ours noirs sont également tués illégalement pour leurs vésicules biliaires, leurs pattes, leurs griffes et leurs organes génitaux utilisés dans les médecines traditionnelles asiatiques. On ignore combien d'ours noirs sont braconnés, selon Western Wildlife Outreach.

Le ministère des Poissons et de la Faune de Washington est l'organisme d'État chargé de préserver, de protéger et de perpétuer le poisson, la faune et les écosystèmes, tout en offrant des possibilités de pêche et de chasse durables.

        
<! –

->
<! –

->

La Commission approuve les modifications apportées aux règles de chasse à l'ours d'automne
4.9 (98%) 32 votes