Protection boost – La Barbade aujourd'hui

Dix-huit agents de contrôle des frontières de sept États membres du Mécanisme régional de la pêche des Caraïbes (CRFM) suivent actuellement un cours de formation de quatre semaines sur les poursuites et l'interdiction de la pêche. Le cours était organisé par le système de sécurité régionale basé sur la Barbade (RSS) en collaboration avec le secrétariat du CRFM, le gouvernement de la Barbade et le escadron de protection des pêches de la marine royale britannique.

La formation, qui se tient à la base de Paragon de la Barbade Defence Force, réunit des officiers de la Garde côtière de la Force de défense d'Antigua-et-Barbuda. Division de la pêche d'Antigua-et-Barbuda; Garde côtière de la Barbade; Unité marine de la force de police royale de la Barbade; Division des pêches de la Barbade; Forces de police du Commonwealth de la Dominique; Unité marine de la force de police royale de la Grenade; la garde côtière des forces de défense de Saint-Kitts-et-Nevis; Unité marine de la police royale de Sainte-Lucie; et la Garde côtière de la police royale de Saint-Vincent-et-les Grenadines.

Le cours devrait améliorer les compétences des agents autorisés chargés de faire respecter les lois sur les pêches et les règlements de la pêche et les politiques administratives connexes.

Les participants sont de plus en plus en mesure de fonctionner dans un environnement opérationnel et conformément aux meilleures pratiques fondées sur les Manuels du CRFM relatifs aux poursuites et à l’exécution pour les États membres du CARIFORUM: Volume 1 – Manuel des poursuites pénales; et Volume 2 – Manuel des procédures opérationnelles normalisées pour l’application des règlements de la pêche.

Ces agents, qui assument des responsabilités en matière de sécurité des frontières et de poursuite des pêcheries, seront mieux informés des procédures correctes à suivre lors de l’application des lois en vertu de leurs lois et règlements sur la pêche. Ils seront également mieux à même de se préparer au procès lorsque des infractions sont commises en violation des lois sur la pêche et que de la pêche illicite, non déclarée ou non réglementée (INN) est perpétrée.

La pêche INN est une préoccupation majeure pour la région, car elle compromet les efforts de conservation et de gestion durable des ressources halieutiques. En outre, cela compromet la sécurité alimentaire, les moyens de subsistance et les recettes en devises provenant de la pêche. (PR)

Protection boost – La Barbade aujourd'hui
4.9 (98%) 32 votes