Le maire de Cadix ordonne une enquête sur la pêche illégale

L’interception de deux camions de poissons dynamités a alarmé le maire de la ville de Cadix, Salvador Escalante.

C’est pourquoi Escalante a ordonné une enquête plus approfondie sur l’utilisation de la pêche à la dynamite dans les mers de la ville.

Escalante a déclaré que le poisson devait être livré à Mindanao, les acheteurs venant de Dipolog et du général Santos.

«La mer au large de nos côtes est calme malgré la mousson Habagat ou du sud-ouest. Cela fait que les poissons s'approchent de la côte », a déclaré le maire.

Il a dit qu'il voulait savoir où les acheteurs avaient acheté le poisson.

«Nous voulons aussi savoir qui sont les financiers derrière ces pêcheurs impliqués dans des pratiques de pêche illégales», a souligné Escalante.

Il a déclaré que son administration prenait des mesures pour résoudre le problème persistant de la pêche à la dynamite.

«Ce ne sont que de petites frites. Nous poursuivrons les financiers et leur fournirons de la dynamite », a-t-il déclaré.

Le personnel du commissariat de police de la ville de Cadix a intercepté deux camions chargés de boîtes de sardines connues localement sous le nom de «tuloy» d'une valeur de 75 000 pesetas espagnoles à Barangay Tinampaan, dans la ville de Cadix, le samedi 10 août.

Le commandant de police Robert Mansueto, chef de la police de la ville de Cadix, a déclaré qu'il avait demandé l'aide du personnel du bureau d'agriculteurs de la ville pour examiner les poissons validés comme poissons dynamites.

Un inventaire du camion a montré que le camion Titan Mazda portant le numéro de plaque 090105 transportait 65 boîtes de styros d’une valeur de P45 550 alors que l’autre camion portant le numéro de plaque 120110 contenait 42 boîtes de styro d’une valeur de 29 400 PY.

Le maire de Cadix ordonne une enquête sur la pêche illégale
4.9 (98%) 32 votes